REIMS QI GONG, Ressources Yang Sheng

  SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  QI GONG ENSEIGNES   |  TAI JI QUAN 

 |  LIEUX DE PRATIQUE

 |  GLOSSAIRE

 |  ACTUALITES  | 

Textes anciens pour lectures commentées & prolongements : Culture de soi & pratique philosophique



Notions-clés     Lectures dirigées     Programme de pratique    Stages    Séminaires




TEXTES ANCIENS - ECRITS PHILOSOPHIQUES









Avertissement : Les textes chinois, des extraits jugés intéressants en regard de la pratique, dont seulement des traductions relativement généralistes sont proposées ici, doivent impérativement être interprétés dans leur contexte dans un geste patient de déchiffrage et d'interprétation, faute de quoi ils peuvent apparaître ternes, sans saveur ni relief, voire sans intérêt philosophique. Citer ou lire une traduction de texte chinois, grec ou latin ne présente strictement aucun intérêt au néophyte. La connaissance ne relève pas de l'information, mais de la perception. C'est à l'accomplissement de ce geste, à cet exercice, pour non seulement comprendre mais surtout saisir le processus naturel dont il est question, que nous nous attelons régulièrement lors des séances de lectures dirigées proposées en cours d'année, en général le samedi et lors des séminaires d'approfondissement où la pratique évidemment conserve sa place : simples illustrations, éducatifs et parfois, pistes à explorer.


facebook

daoyinreims@gmail.com





03 26 83 87 27

  





















Tao
Séminaire 2018

SEMINAIRE WU WEI
Généralités, mise en perspective des textes, bases pour la pratique et pistes de perfectionnement
Pratique

29 & 30 juin et 1er juillet 2018

03 26 83 87 27
























     Judo Club de Tinqueux - section Taiji Quan    nbsp; Section Qi Gong - Tinqueux - Dao Yin    nbsp; Club de Qi Gong de Tinqueux   










F. Nietzsche
J'ai la chance d'avoir retrouvé la voie qui, après des millénaires d'erreur et d'errance, mène à un oui et à un non. J'enseigne le non à tout ce qui rend faible, qui épuise. J'enseigne le oui à tout ce qui rend fort, qui met de la force en réserve, qui suscite la fierté. Jusqu'à présent, on n'a enseigné ni l'un, ni l'autre. On a enseigné la vertu, le renoncement, la compassion, on a même enseigné la négation de la vie. Tout cela, ce sont valeurs d'épuisés. Une longue réflexion sur la physiologie de l'épuisement m'a obligé à me demander jusqu'à quel point les jugements des épuisés ont pénétré dans le monde des valeurs. Le résultat auquel je suis parvenu fut aussi surprenant que possible. Même pour moi qui était déjà familier de plus d'un monde inconnu, je trouvai que tous les jugements suprêmes de valeur, tout ce qui domine l'humanité, du moins l'humanité domestiquée, peuvent être ramenés à des jugements d'épuisés. C'est à moi d'enseigner que le crime, le célibat, la maladie sont des conséquences de l'épuisement. Sous les noms les plus sains, j'ai démasqué les tendances le plus destructrices : on appelé Dieu ce qui affaiblit, enseigné et innoculé la faiblesse. J'ai trouvé que l'homme bon était une forme d'auto-acquiescement de la décadence.