REIMS QI GONG, Club de Qi Gong
    SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  TEXTES  |  VIDEOS  | 
Dao Jia Yang Sheng Gong - Trésors taoïstes

L'art taoïste de longévité est un Qi Gong très puissant visant à renforcer l'énergie vitale et la fonction Rein. Longtemps gardé secret, l'art taoïste de longévité a commencé à être enseigné hors de Chine dans les années quatre vingts, Ce Qi Gong est également connu sous le nom de Dao Jia Yang Sheng Gong ou encore sous le nom de Hui Chun Gong. Ce Qi Gong comprend douze techniques, les douze trésors de longévité taoïste. Les techniques de l'art taoïste de longévité travaillent essentiellement à renforcer la fonction Rein, l'organe siège de l'énergie vitale.

Ouverture et fermeture


Ces techniques font l'objet d'une ouverture et d'une fermeture. A l'ouverture, d'abord joints, les pieds sont écartés à la largeur des épaules, monter ensuite latéralement les bras jusqu'au-dessus de la tête, joindre les mains et les descendre jusqu'au niveau de la poitrine, coudes écartés. Effectuer deux respirations avant de descendre lentement les mains le long du corps.
A la fermeture de chaque technique, joindre les pieds, joindre les mains en bas devant le buste, au niveau du Dan Tian, doigts dirigés vers le bas, puis monter les mains jointes jusqu'au-dessus de la tête, doigts vers le ciel, puis redescendre lentement les mains jointes, les ramener ensuite le long du corps.

1-Hui Chun Gong
Ouverture, décaler le pied gauche à largeur des épaules et effectuer seize rotations des épaules vers l'arrière: il s'agit d'abord de hausser les épaules, puis de les tirer vers l'arrière avant de les redescendre. Les genoux fléchissent à l'expiration et les bras restent collés au corps. Vibrations de tout le corps pendant un minute à partir des jarrets, genoux fléchis. Rotations de la colonne vertébrale autour de son axe guidées par les épaules. transfert de poids de droite à gauche, puis de gauche à droite, seize fois. Rentrer le pied gauche. Fermeture.

2-Shang Yuan Gong
Ouverture, décaler le pied gauche à largeur des épaules. La main et l'extrémité des doigts de la main gauche montent le long du méridien conception, une fois arrivés au niveau du cou, la main droite suit les même parcours. La main gauche s'ouvre, paume vers le ciel et le bras s'élève obliquement s'allongeant lentement dans le plan frontal. Le regard suit la main gauche. Une fois le bras tendu, le poignet effectue un mouvement de pronation, les paumes sont orientées vers le sol et la main gauche descend bras tendu. Dans le même temps, la main droite, parvenue au niveau du visage se place devant les yeux. Alors que la main gauche descend, les genoux fléchissent, le tronc et la tête pivotent lentement vers la droite, main droite toujours devant les yeux. La main gauche remonte de nouveau le long du méridien conception, le bras droit s'allonge et s'élève obliquement dans le plan frontal, paume dirigée vers le ciel, les genoux se tendent et ainsi de suite. A exécuter huit fois. Ce mouvement s'exécute essentiellement dans le plan frontal et le centre de gravité décrit un U.

3-Ba Gua Xing Gong

Autrement appelé "Yin Yang Xing Gong", "Ba Xian Qing Shou Gong" ou encore "Forme du Yin-Yang", le Ba Gua Xing Gong correspond à une forme, un mouvement, très élaborée relativement difficile à apprendre et à comprendre. L'exécution de cette technique s'articule en effet sur le mouvement dynamique de la ceinture qui est constamment à l'origine des mouvements du haut du corps et des bras. Le mouvement commence avec une ouverture à droite : monter les bras devant, parallèles et former. Saisir ensuite un ballon d'énergie à droite, main droite au-dessus de la main gauche, paumes face à face, en portant le poids du corps à droite.
Séparer obliquement les mains, paume de la main gauche vers le ciel, paume de la main droite vers le sol, en portant lentement le poids du corps sur la jambe gauche en flexion. S'orienter par un mouvement de rotation de la ceinture à droite en lâchant le bassin et en transférant le poids du corps, sur la droite. Sur cette impulsion initiale, dessiner en même temps lentement avec le bras droit la forme du Yin-Yang en commençant par un premier grand demi-cercle, vers le haut, en rentrant par le talon la pointe du pied gauche. Transférer ensuite le poids du corps sur la jambe gauche fléchie (en arrière) en décrivant un autre grand demi-cercle avec la main droite, vers le bas. Transférer encore une fois, bassin lâché, le poids du corps sur la jambe droite, en traçant avec la main (droite) un petit demi cercle de bas en haut. Enfin décrire un dernier petit demi-cercle vers le haut amenant la main au-dessus du front, en transférant de nouveau le poids vers l'arrière.
Pour vraiment comprendre cette forme, il va falloir apprendre à générer le geste de manière naturelle. En particulier, le mouvement du bras droit ne se fait à aucun moment dans le registre musculaire volontaire habituel. Ainsi, il est essentiel de saisir le processus global qui est à l'origine de ce geste. Il se réalise en effet en application du principe de centralité, par rotation, ondulation et déploiement de l'ensemble du corps. En somme, le mouvement de bras s'accomplit essentiellement à partir des mouvements du bassin et de la taille qui induisent ceux de l'épaule, rendue très mobile par le relâchement, puis celui de l'ensemble du bras, lui aussi relâché, poignet très souple. Enfin, la position adéquate des pieds se trouve de soi-même, par ajustements succesifs en pivotant sur les talons.
Dans toutes ces dispositions, il s'agira de faire exécuter au poignet gauche (naturellement, de façon quasi passive) quatre amples rotations, en maintenant le poignet légèrement au-dessus et en arrière de la tête, un doigt légèrement tendu, animé par l'impulsion initiale du mouvement de flip-flop de la ceinture, l'intermédiaire de la butée de l'épaule gauche bien relâchée et le mouvement induit de va-et-vient du coude gauche détendu, épaule complètement relâchée.
A la fin, les mains se retrouvent au-dessus du front, pousser alors, à partir du bassin, les mains vers l'avant dans le plan sagittal, en transférant le poids vers l'avant. Relâcher les bras et faire lentement volte-face en se préparant à saisir un ballon d'énergie à gauche, main gauche au-dessus, paumes face à face, poids du corps à gauche, genou gauche fléchi. Séparer ensuite obliquement les mains et recommencer l'enchaînement brièvement décrit ici de l'autre côté. Exécuter huit fois l'ensemble. Fermer en rentrant le pied droit.

4-Ping Huan Gong

Ouverture à gauche. Monter les bras devant, parallèles et saisir la boule d'énergie, main droite au-dessus de la main gauche en portant le poids du corps sur la droite. Se redresser sur la jambe droite et transférer lentement le pods sur la jambe gauche dans le plan frontal. Le mouvement s'effectue entièrement dans ce plan, les hanches décrivent un U, alors que les mains décrivent un huit. Fermer en rentrant le pied gauche.


5-Gui Suo Gong

L'enchaînement se déroule essentiellement dans le plan frontal, à gauche puis à droite alternativement. Après avoir effectué une ouverture à droite, monter les bras devant, parallèles et saisir la boule d'énergie, main droite au-dessus de la main gauche en portant le poids du corps sur la droite. Saisir la boule d'énergie, main droite au-dessus de la main gauche, séparer les mains dans le plan frontal comme dans la forme du Yin-Yang. Tourner le corps vers la gauche en entraînant le bras droit qui se place près du bras gauche, paumes vers le ciel. Rotation des poignets en ramenant vivement les coudes contre la poitrine. L'enchaînement se poursuit par une série d'exercices caractérisés par un mouvement de va-et-vient genoux fléchis: ramasser l'énergie du ciel, de la terre, revenir pour changer de direction... L'exercice est à faire huit fois de chaque côté.


6-Long Vou Gong

Dans ce mouvement les talons restent joints, pointes des pieds légèrement ouverts. Les mains jointes décrivent dans le plan frontal trois cercles posés l'un sur l'autre. Monter les mains jointes au niveau de la poitrine, doigts vers le haut. Dans cette position les mains décrivent dans le sens des aiguilles d'une montre, un premier cercle centré au niveau des yeux. Vers la base du cercle, les paumes s'orientent horizontalement pour décrire un demi-cercle dans le sens inverse des aiguille dune montre, puis, en orientant cette fois les doigts vers le bas, un troisième cercle en descendant au maximum sur les jambes, pieds à plat sur le sol. A la remontée, les mains s'orientent horizontalement pour décrire l'autre moitié du deuxième cercle et arriver à la position initiale, mains jointes devant la poitrine. Dans cet exercice, les hanches se placent en opposition par rapport aux mains, induisant une mouvement ondulatoire de la colonne vertébrale dans le plan frontal.


7--Shan You Gong

Dans cet exercice, le mouvement des mains s'effectue dans un plan sensiblement horizontal, paumes dirigées vers le sol, doigts vers l'avant. A partir de la position de départ, talons serrés, fléchir les jambes, dos droit, en allongeant les bras vers l'avant, comme si les mains glissaient horizontalement, puis écarter les bras latéralement pour les ramener ensuite les mains au niveau des hanches, coudes en arrière en se redressant doucement sur les jambes. A la fin, monter sur la pointe des pieds. Redescendre les talons au sol et recommencer quatre fois cet exercice où les mains décrivent sensiblement le périmètre de deux demi-disques symétriques. Exécuter ensuite le même mouvement dans l'autre sens. A faire huit fois. Fermeture.


8--Tian Huan Gong

Ouverture à gauche. Monter les bras parallèles au-dessus de la tête, paumes vers le ciel. Exécuter avec les mains, bras tendus, un cercle horizontal dans le sens inverse des aiguilles d'une montre au dessus de la tête, huit fois, en compensant avec les hanches qui décrivent un cercle en opposition de phase. Le cercle décrit par les mains se trouve en arrière du plan frontal. Exécuter ensuite huit cercles dans l'autre sens. Ramener les mains en bas et fermer l'exercice.


9-Di Huan Gong

Dans cet exercice, les mains placées côte à côte, paumes horizontales, dirigées vers le sol décrivent une trajectoire sensiblement circulaire et horizontale. A partir de la position pieds serrés, porter le poids sur la jambe droite, fléchir la genou droit et avancer à 45° le pied gauche en plaçant les mains horizontalement, paumes vers le sol, avancer lentement les mains horizontalement vers l'avant, pousser sur la jambe droite pour faire tourner la hanche vers la gauche et faire initier avec les mains un arc de cercle (les bras sont solidaires du buste), poursuivre le mouvement circulaire induisant ainsi une rotation du tronc. Dans le même temps, transférer le poids du corps vers la jambe avant (gauche). Rapprocher les mains du ventre, en transférant de nouveau le poids sur la jambe arrière (droite) et recommencer, huit fois. Les hanches exécutent ainsi une forme de "huit" pendant que les mains décrivent un cercle horizontal. A la fin, ramener le pied gauche à côté du pied droit et fermer.


10-Ren Huan Gong

Cet exercice s'effectue dans les quatre directions cardinales. Ouverture à gauche, lever les bras devant jusqu'au-dessus de la tête. Tourner le buste vers la droite en transférant légèrement le poids à droite, tourner ensuite symétriquement le buste vers la gauche en transférant légèrement le poids à gauche. Transférer complétement le poids vers la gauche et avancer le pied droit, en gardant la plante de pied parallèle au sol (pas de tigre) et en tournant le buste vers la gauche, faire un autre pas de tigre vers l'avant. Descendre les mains latéralement paumes vers le sol en portant le poids du corps vers l'avant (pied gauche), joindre les mains en bas, doigts vers le bas, hausser les épaules et exécuter avec les poignets souples, mains jointes, un cercle en transférant le poids d'avant en arrière, genoux fléchis. Répéter en tout trois fois. Puis, dans la foulée, lever les bras bers le haut, pivoter sur le talon droit en transférant le poids de ce côté, pivoter le talon gauche et recommencer dans la direction suivante (à 90°).


11-Ba Xian Qing


12-Feng Huan Zan Chi Gong - Le phénix déploie ses ailes - La grande paix

Le phénix déploie ses ailes est une forme de Qi Gong sophistiquée relativement délicate à vraiment connaîre. En retour, la compréhension de cette forme sert à mieux comprendre le Yin-Yang et s'avère très utile pour approfondir l'entraînement du Wu Wei. Cette forme se présente comme un exercice gracieux qui s'effectue alternativement à gauche et à droite. Comme dans Gui Suo Gong et Ba Gua Xing Gong, le poids du corps est transféré en permanence dans le relâchement du bassin, d'une jambe à l'autre, d'avant en arrière ou d'un côté à l'autre.
Ouverture à droite. Monter les bras devant, parallèles puis former et saisir la boule d'énergie, main droite au-dessus de la main gauche en portant le poids du corps sur la droite.
Fléchir la jambe droite, écarter le pied gauche, séparer les mains latéralement en oblique dans le plan frontal initial, en transférant lentement le poids du corps sur la gauche, tout en gardant le genou droit saillant. A la fin, la main haute, la gauche, est tendue dans l'axe du bras, paume est orientée vers le ciel comme dans Gui Suo Gong. Le poignet droit est en revanche fléchi, main arrondie et rebiquée à l'intérieur, paume vers le ciel. Lors du transfert latéral, bien rentrer le pied droit vers l'intérieur par le talon.
Transférer comme par glissement, bassin lâché, le poids du corps à droite, jambe droite fléchie, en tournant les épaules vers le côté gauche, croiser les bras au niveau du poignet paumes vers le haut, avant bras subhorizontaux.
Cisailler au niveau des poignets, amener dans le relâchement la main droite ouverte devant l'épaule.
Transférer le poids du corps sur la jambe gauche, passer le bassin, donner un élan traversant à la colonne vertébrale, puis déployer le bras et la main droite, paume bien ouverte... La position des pieds est constamment ajustée en pivotant sur les talons...
Pour comprendre cette forme qui ne s'effectue évidemment pas dans le registre musclaire habituel, il est nécessaire de beaucoup travailler, notamment sur le relâchement qui peut toujours être approfondi. Il convient surtout de connaître le processus par lequel ce mouvement s'accomplit de soi-même. Comme notre courte description de la première partie peut l'avoir suggéré, le mouvement des bras s'exécute dans le registre du non-agir en prolongement des mouvements opportuns (kairos) de la taille et du bassin qui sont à tout moment à l'origine de ceux de la colonne, de l'épaule, puis des bras. Il s'agit d'un mouvement complet qui intègre en permanence et de façon variée les principes du Qi Gong (relâchement, centralité, Yin Yang, maîtrise du Yi,...).
Le phénix est recommandé pour calmer l'esprit (Shen).

Le phénix déploie ses ailes

  
 

Prochains stages : Comprendre la forme
  • Feng Huan Zhan Chi Gong, le phénix : le 20-21 octobre 2018
  • Ba Gua Xing Gong, Ba Xian Qing Shou Gong ou forme du Yin-Yang : le 10-11 novembre 2018
    Horaires
  • le samedi de 15 h 45 à 19 h 00
  • le dimanche de 9 h 30 à 17 h 00


Illustration - Ba Gua Xing Gong - Ba Xian Qing Shou Gong - Forme du Yin-Yang - Yin Yang Xing Gong




Illustration - Feng Huang Zhan Chi Gong - Le phénix déploie ses ailes - Cliquer ici
Comprendre la forme du Yin-Yang, c'est être capable de reproduire l'ensemble des processus même, par lesquels le corps sensible accomplit la forme, naturellement, c'est à dire dans le domaine du Ciel, dans le non-agir.


03 26 83 87 27


































Forme de base et un peu au-delà





Comprendre la forme du Yin-Yang




Mise en oeuvre des principes
























































Centralité   nbsp; Section Qi Gong - Tinqueux - Dao Yin    Wu Wei