REIMS QI GONG, Tài Ji Quan
  SOMMAIRE  |  COURS DE TAI JI QUAN  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  ACTUALITES  | 
Stage de TAI JI QUAN style YANG - 3ème partie          Stages Qi Gong     REIMS - TINQUEUX    facebook    Ateliers Tàiji Quan    


Comprendre la forme, c'est être capable de reproduire le processus même par lequel le corps sensible accomplit la forme, naturellement, c'est à dire dans le domaine du Ciel, dans le non-agir (Wu Wei).


Mouvements et postures de la troisième partie

Retourner à la montagne avec le tigre
Simple fouet en diagonale
Séparer la crinière du cheval à droite
Séparer la crinière du cheval à gauche              
Séparer la crinière du cheval à droite
Se saisir de la queue de l'oiseau
      Peng - Lü - Ji - An
Simple fouet
La fille de jade lance la navette (4 directions cardinales)
Se saisir de la queue de l'oiseau
Simple fouet
Caresser les nuages (5 fois)
Simple fouet
Le ramper du serpent
Le coq d'or se tient sur la patte gauche
Le coq d'or se tient sur la patte droite
Repousser le singe (5 fois)
Vol oblique
Elever les mains et se saisir de la pipa
La grue blanche déploie ses ailes
Brosser le genou gauche en avançant d'un pas
L’aiguille au fond de la mer
Ouvrir l’éventail
Se retourner et lancer le poing en arrière
Avancer d'un pas, parer et donner un coup de poing
Avancer et se saisir de la queue de l’oiseau
Simple fouet
Caresser les nuages (5 fois)
Simple fouet ...














Première partie        Deuxième partie


Zhang San Feng - Traité de Tai Ji Quan - d'après C. Despeux - Extrait

Dès le moindre mouvement, le corps entier doit être léger et agile, et toutes ses parties reliées. Il convient de stimuler le souffle, de concentrer le Shen, de faire en sorte que les mouvements ne présentent aucune rupture, qu'ils n'aient ni creux ni bosse et qu'ils soient sans discontinuité.
L'énergie (force?) prend racine dans les pieds, se développe dans les jambes, est gouvernée par la taille et se manifeste dans les doigts. Des pieds à la taille, en passant par les jambes, cela forme un ensemble intègré et unifié par le Qi.
Ainsi vous serez capable, dans l'avancée ou le recul, le mouvement vers le haut ou vers le bas, de saisir le kairos (moment opportun) et de prendre l'avantage. Si vous n'y parvenez pas, votre corps se trouvera désuni. Et pour éviter cela, vous devez prêter attention à la taille et aux jambes.








03 26 83 87 27



... c'est le Zhi qui commande le Qi et le Qi est ce qui remplit le corps. Là où le Zhi se pose, le Qi s’y arrête. C’est pourquoi il est dit : maintenir son Zhi et ne pas faire violence à son Qi.
[...]
Lorsque le Zhi est concentré (sur quelque chose), alors il fait mouvoir le souffle et lorsque le souffle est concentré (sur quelque chose) il fait mouvoir le Zhi. Maintenant par exemple, si quelqu’un tombe ou court, c’est le souffle qui est concerné mais cela retentit aussi sur le Cœur.  
Mencius II

Dans leur alternance et collaboration, le Yin et le Yang, tantôt en mouvement, tantôt au repos, s'agitent et se frottent l'un contre l'autre, profitant du moment (Shi) et de leur position pour manifester leurs effets et leurs pouvoirs, dans des (phénomènes) de fusion et de nouage, d'écoulement et d'arrêt.



daoyinreims@gmail.com



















































Juin 2019










Observer attentivement, c'est se rappeler distinctement.