REIMS QI GONG, Tai Ji Quan
  SOMMAIRE  |  COURS DE TAI JI QUAN  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  ACTUALITES  | 
Stage de Tai Ji QUAN style YANG - Stage d'été           Stages Qi Gong     REIMS - TINQUEUX    facebook    Ateliers Tai Ji Quan    


Comprendre la forme, c'est être capable de reproduire le processus même par lequel le corps sensible accomplit la forme, naturellement, c'est à dire dans le domaine du Ciel, dans le non-agir (Wu Wei).


Mouvements et postures de la troisième partie

Retourner à la montagne avec le tigre
Simple fouet en oblique
Séparer la crinière du cheval à droite
Séparer la crinière du cheval à gauche              
Séparer la crinière du cheval à droite
Saisir la queue de l'oiseau
Simple fouet
La fille de jade lance la navette (4 directions)
Saisir la queue de l'oiseau
Simple fouet
Caresser les nuages (5 fois)
Simple fouet
Le ramper du serpent
Le coq d'or se tient sur la patte gauche
Le coq d'or se tient sur la patte droite
Repousser le singe (5 fois)
Vol oblique
Elever les mains pour saisir la pipa
La grue blanche déploie ses ailes
Brosser le genou gauche en avançant d'un pas
Jouer de la pipa
Avancer d'un pas et brosser le genou gauche
L’aiguille au fond de la mer
Ouvrir l’éventail
Se retourner et lancer le poing en arrière
Avancer d'un pas, parer et donner un coup de poing
Avancer d'un pas et saisir la queue de l’oiseau
Simple fouet
Caresser les nuages (5 fois)
Simple fouet...


Le ramper du serpent
Avancer - les 7 étoiles
Pivoter - Animer le lotus
Bander l'arc - Tirer sur le tigre
Avancer - Bloquer du poing - Frapper
Fermeture apparente
Bras en croix
Fermeture

Première partie        Deuxième partie


Zhang San Feng - Traité de Tai Ji Quan - d'après C. Despeux - Extrait

Dès le moindre mouvement, le corps entier doit être léger et agile, et toutes ses parties reliées. Il convient de stimuler le souffle, de concentrer le Shen, de faire en sorte que les mouvements ne présentent aucune rupture, qu'ils n'aient ni creux ni bosse et qu'ils soient sans discontinuité.
La force prend racine dans les pieds, se développe dans les jambes, est gouvernée par la taille et se manifeste dans les doigts. Des pieds à la taille, en passant par les jambes, cela forme un ensemble intègré et unifié par le Qi.
Ainsi vous serez capable, dans l'avancée ou le recul, le mouvement vers le haut ou vers le bas, de saisir le kairos (moment opportun) et de prendre l'avantage. Si vous n'y parvenez pas, votre corps se trouvera désuni. Et pour éviter cela, vous devez prêter attention à la taille et aux jambes.
Que les mouvements soient dirigés vers le haut ou le bas, vers l'avant ou l'arrière, vers la gauche ou la droite, le principe reste le même: c'est la pensée qui dirige le geste et non pas un agent extérieur. Il n'y a pas de haut sans bas, ni d'avant sans arrière, ni de gauche sans droite; l'intention d'aller vers le haut contient nécessairement en elle l'idée d'un mouvement vers le bas, tout comme lorsqu'on veut soulever une chose dans l'intention de la détruire, séparez-la de sa racine et vous pourrez être assuré qu'elle sera anéantie rapidement.
Il convient de distinguer clairement le "vide" du "plein". Chaque partie du corps peut être ou "vide" ou "pleine". Toutes les parties du corps sont reliées entre elles, articulation par articulation, sans la moindre rupture.
La longue boxe est semblable aux flots du Fleuve Bleu ou de la Pmer, qui se meuvent continuellement et sans fin. Parer (peng), tirer vers l'arrière (Lü), presser (Ji), repousser (An), trancher (Cai), tordre (Lie), donner un coup de coude (Zhou) et donner un coup d'épaule (Kao), représentent les huit trigrammes. Avancer, reculer, se déplacer vers la gauche, se déplacer vers la droite et se fixer au centre correspondent aux cinq éléments.
Parer, tirer vers l'arrière, presser et repousser correspondent respectivement aux trigrammes qian, kun, kan et li ; ils représentent les quatre orientations cardinales. Trancher, tordre, donner un coup de coude et donner un coup d'épaule correspondent respectivement aux trigrammes xun, zhen, dui et gen qui représentent les quatre orientations diagonales.
Avancer, reculer, se déplacer vers la gauche, se déplacer vers la droite et se fixer au centre correspondent respectivement au métal, au bois, à l'eau, au feu et à la terre.
Ces gestes représentent les treize mouvements.



03 26 83 87 27

daoyinreims@gmail.com







Zhuangzi - VI
Distinguer l'action du ciel d'avec l'action de l'homme, voilà le sommet de la connaissance.
Connaître l'action du ciel, c'est constater ce que chacun de nous possède par nature.
Connaïtre l'action de l'homme, c'est essayer de préserver ce que son intelligence ne peut connaître par ce qu'elle connaît.