REIMS QI GONG, Club de Qi Gong
    SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  TAIJI QUAN  | 
Zhu Xi - Extraits

Zhuxi (1139-1200) Fondateur du néo-confucianisme, Zhuxi a notamment réinterprété le Daxue et le Zhong Yong qu'il fait figurer parmi les quatre ouvrages indispensables à la compréhension des Six Classiques...

Dans son enseignement, le Maître commençait par la Grande Etude, les Entretiens, le Mencius et le Zhong Yong qui représentaient une progression pour entrer dans la Voie. Ensuite seulement il passait aux Classiques. Il pensait en effet que si l'on ne débute pas par la Grande Etude, alors on manque les principes directeurs qui permettent d'épuiser le sens subtil des Entretiens et du Mencius...
- Huang Gan (1152-1221)

Maître Zhu a parlé de l'Etude en ces termes : "Les quatre maîtres sont l'échelle par laquelle on accède aux Six Classiques" - Zhen Dexiu (1178-1235)
Si dans les moments d'oisiveté on ne lit pas,... [il convient de] il s'agit d'appaiser l'esprit, de règler le souffle. et de faire voir dans un éclaircissement progressif le principe d'ordre universel (Dao Li).

[Il s'agit de] développer la quiétude et la transparence originelle de la substance de l'esprit.


Ce que le Zhong Yong nomme l'idée claire du bien, Ming Shan est précisément dû à [ce que le Daxue appelle] l'accès aux choses, Ge Wu, et l'extension de la connaissance, Zhi Zhi ; et ce qu'il désigne par l'expression " se rendre authentique ", Cheng Shen n'est autre que le résultat de [ce qui dans le Daxue se dit] " rendre authentique son intention ", Cheng Yi,, " rectifier son coeur ", Zheng Xin, et " se perfectionner soi-même ", Xiu Shen. De même ce que le Mencius nomme " connaître sa nature ", Zhi Xin, c'est l'accès aux choses et ce qu'il appelle aller au bout de son coeur, c'est l'extension de la connaissance. Tandis que ce qu'il nomme " préservation du coeur ", Cun Xin, " nourrir sa nature ", Yang Xing, et " perfectionnement de soi " correspond dans le Daxue aux expressions " rendre authentique son intention ", " rectifier son coeur ", " se perfectionner soi-même "...


Aucune distance ne saurait être prise avec la voie. D'ailleurs comment serait-ce la voie si l'on pouvait s'en distancier. C'est pourquoi l'homme de bien est circonspect vis à vis de ce qu'il n'a point vu et craintif vis à vis de ce qu'il n' a pas entendu. Rien de plus évident pour lui que l'obscur et de plus manifeste que le ténu.
ZY §1

...aucune marque sensible ne s'est encore actualisée mais la mise en mouvement a déjà lieu, et cet ébranlement infime, si l'on n'y prend garde, aura des conséquences infinies. Car, à peine commence-t'il à poindre qu'il infléchit déjà le cours des choses et peut déployer de plus en plus loin ses effets.


L'authenticité, c'est le vrai. Ce qui relève de l'intention, c'est ce qui se déploie de l'esprit. Faire vrai ce qui se déploie de l'esprit, c'est chercher à rester entier dans sa nature telle qu'elle doit éminemment être et ne point s'abuser soi-même.


La nature humaine n'est que principe d'ordre (idéal, Li). On ne peut parler à son propos d'assemblage et de dissociation (Ju San). Ce qui produit la vie par assemblage et la mort par dissociation, ce sont seulement les énergies.


Jing Zuo     Yang Sheng     Zhong Yong     Da Xue     Dao De Jing     Sur les exercices spirituels



facebook

daoyinreims@gmail.com





03 26 83 87 27

  























Zhong Yong