REIMS QI GONG, MCT
    SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  TEXTES ANCIENS  | 
Les Zang et les Fu

En médecine chinoise, on distingue parmi les viscères les organes appelés zang (Rein, Foie, Coeur, Rate-Pancréas, Poumon) et les entrailles appelées fu (Vessie, Vésicule Biliaire, Intestin Grêle, Estomac, Gros Intestin et Triple Réchauffeur). Plus précisément, selon le Nei Tching Sou Wen (IIème siècle avant J.C., Chap.11), quand on parle de zang, on entend des organes qui conservent l'énergie, dont ils ne se vident jamais. Bien que toujours pleins, ils ne sont jamais en excès. En revanche, quand on parle de fu, on entend des organes de transit et de transformation de produits qu'ils ne retiennent pas. S'il leur arrive parfois d'être en excès, ils ne sont jamais pleins.

Idéogramme Qi

Dans le recueil secret des orchidées subtiles (Chap.8), on précise, de manière imagée, la hiérarchie des fonctions de l'organisme :

Xin (le coeur) a la fonction du seigneur
Doué d'un esprit clair
Fei (le poumon) a la charge des échanges
Et commande aux autres secteurs physiologiques.
Kan (le foie) est le commandant de l'armée
Qui médite les plans de la campagne.
Tan (la vésicule biliaire) a la fonction de justice,
Il tranche les questions.
Le médiastin où loge Sin Pao Lao (maître du coeur),
Est le ministre délégué aux plaisirs.
P'i et Wei (rate-pancréas et estomac) ont la charge des greniers et des magasins
Et commercent avec les aliments et les saveurs.
Ta Tchang (le gros intestin) est chargé de la voirie:
Il évacue les déchets de la digestion.
Chen (le rein) a la charge de maintenir les forces,
Ce qui réclame intelligence et habileté.
San Tchiao (le triple réchauffeur) dirige les canalisations,
Et contrôle les liquides.
P'ang Kouang (la vessie) est chargé, pour tous les secteurs,
D'emmagasiner et de draîner les excès d'humeurs,
Transformant les résidus de l'énergie
Pour les éliminer.

Chacune des douze fonctions
Ne doit jamais perdre le contact avec les autres
Quand le maître est lucide,
Les subordonnés sont en paix
Et de leur entretien mutuel,
Résulte la longévité.
La race humaine, alors, ne risque pas de disparaître,
Et l'abondance règne
Mais si le maître n'est pas lucide,
Ses douze fonctionnaires sont en danger,
Les voies de service sont bloquées
Et les maladies apparaissent.


Le Yin -Yang        Les cinq éléments    Les méridiens    L'origine des maladies    Le Qi Gong thérapeutique