REIMS QI GONG, Yang Sheng
    SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  TEXTES ANCIENS  | 
Le Yin-Yang

La théorie du Yin-Yang figure à la base de la pensée chinoise ancienne, selon laquelle l'univers tout entier est fondé sur le changement. Cette cosmogonie du Dao (Tao), le fonctionnement des choses, s'articule sur les notions de Yin et de Yang, des mouvements qui expriment la dualité des choses, l'existence de cycles et la nature des changements. Le Yin-Yang traduit aussi l'équilibre des forces qui circulent dans toute chose. Le Yin représente l'inactivité, l'hypotonie, le plus manifesté, alors que le Yang caractérise l'activité, l'hypertonie, le moins manifesté. Yin et Yang donnent en premier lieu une caractérisation commode des diverses manifestations de l'énergie. Au-delà et de façon dynamique, Yin et Yang représentent les deux forces jumelles perpétuant l'univers dans une chaîne infinie de changements. Enfin, cette loi s'applique au microcosme comme au macrocosme : il y a toujours du Yin dans le Yang et inversement. Ainsi, l'homme placé entre la terre (Yin) et le ciel (Yang) est soumis à ces lois. En particulier, la santé et la longévité dépendent de l'attitude de l'homme face aux lois du Dao :

Le sage développe son Yang au printemps et en été,
Son Yin en automne et en hiver,
Conforme en cela aux racines mêmes de la vie.
En étroite liaison avec le reste de la création,
Il est au seuil du perfectionnement de sa vie.
Vouloir s'opposer à ses propres racines
C'est rompre avec ses origines,
Ruiner la vérité.
Le Yin-Yang et les quatre saisons
Sont le commencement et la fin de tout,
L'explication de la vie et de la mort.
S'y opposer appelle les calamités,
S'y conformer évite de cruelles maladies.
C'est cela le Tao, Loi universelle
Que le sage respecte
Et que l'ignorant se refuse à reconnaître.
Se conformer au Yin-Yang c'est vivre,
Se rebeller contre lui c'est mourir
S'y conformer est un comportement normal
S'y opposer est un comportement désordonné.
Ne pas lui obéir est une rébellion sans issue,
Comme celle de l'enfant qui désobéit à ses parents.

Le sage ne traite pas une maladie déclarée:
Il guérit alors qu'il n'y a pas encore de maladie.
Il ne traite pas un trouble avéré
Mais le prévoit avant sa manifestation.
A l'heure actuelle, on prescrit des drogues
Quand la maladie est bien établie,
On traite les troubles lorsqu'ils se manifestent.
C'est creuser le puits quand vient la soif,
C'est forger les armes après avoir déclaré la guerre.

extrait du Nei Tching Sou Wen, Chap.2

Ce qui se réalise sans agir, ce qui s'obtient sans qu'on le recherche voilà l'oeuvre du Ciel [...]
Le Ciel a ses saisons, la Terre a ses richesses, l'homme a sa façon d'ordonner (réguler) les choses [...]
Les étoiles tournent en succession ordonnée,
Le soleil et la lune brillent tour à tour,
Les quatre saisons se suivent en bon ordre,
Le Yin et le Yang opèrent leurs grandes transformations,
Le vent et la pluie se propagent partout,
Les 10000 êtres trouvent chacun leur harmonie (He) pour venir à la vie et trouvent chacun leur nourriture pour se réaliser.
On ne voit pas l'activité de ce processus, mais on en perçoit les résultats,
c'est ce qui s'appelle le stade le plus affiné de l'énergie vitale (Shen).
Tout le monde connaît ce processus au stade réalisé, mais personne ne le connaît en tant que sans forme,
c'est le travail (action) du Ciel.

extrait du Xunzi, Chap.17

Comprendre le Yin-Yang constitue une tape importante dans la mise en oeuvre du non-agir dans sa pratique : il s'agit d'intégrer le processus par lequel le corps met en oeuvre les transformations respectivement vers le Yang, le mouvement, qui éclôt littéralement à partir du Yin, l'immobilité et vers le Yin en installant dans le mouvement même le calme et la quiétude.


Le Qi     Les Zang Fu    Les cinq éléments    Les méridiens    L'origine des maladies     Le Qi Gong thérapeutique     Le Yin-Yang dans la pratique